HOME       VOLUNTEER OVERSEAS       BLOGS

Tuesday, December 5, 2017

INTERNATIONAL VOLUNTEER'S DAY AT KABEELA/ JOURNÉE INTERNATIONALE DU VOLONTARIAT A KABEELA

Volunteers of the 22nd cohort of Kabeela give their opinion on what is volunteering on the occasion of the International Day of Volunteering this Tuesday 05 December 2017. Follow so our video.

Débordant d’énergie, les volontaires de la 22ième cohorte de Kabeela donnent leur avis sur ce que c’est que le volontariat à l’occasion de la journée internationale du volontariat ce mardi 05 décembre 2017. Suivez donc notre vidéo.


BLOG AUTHORS: ADAMA SAWADOGO and ARCHIE JAMES

CREDITS VIDEOS: ALL THE VOLUNTEERS

Wednesday, November 29, 2017

THE IMPORTANCE OF TWO ACTIVITIES/ DE L’IMPORTANCE DE DEUX ACTIVITES

Last week was a busy week. We have undertaken several significant activities. Among other activities such as; the manufacture and sale of lip cream, shea butter and body pomade production, sensitization on violence against women awareness raising, a moorée lesson, a computer and English lesson for Kabeela's staff and the final decoration of Kabeela's kiosk. From the list that has been provided, we feel that the awareness raising for violence against women, and the completion of the kiosk are the most important.
La semaine passée a été une semaine riche en activités. En effet, nous avons entrepris plusieurs activités non négligeables. Entre autres activités nous pouvons énumérer la fabrication et la vente de crème à lèvre, du beurre de karité et de la pommade pour le corps ; de la sensibilisation sur la violence faites aux femmes ; du cours de moorée ; du cours d’informatique et d’anglais pour le staff de Kabeela et de la décoration du kiosque de Kabeela. Mais nous allons dans les lignes qui suivent vous décortiquer le contenu deux de nos activités les plus attrayantes à savoir la sensibilisation sur les violences faites aux femmes et la décoration de notre kiosque.

AWARENESS ON VIOLENCE AGAINST WOMEN/ LA SENSIBILISATION SUR LES VIOLENCES FAITES AUX FEMMES
Friday, November 25 was the International Day against Violence against Women. For the occasion we decided to hold a sensitization session for the benefit of kabeela women. This meeting was held on the 24th of November. What is violence against women? What are the legal remedies and avenues for asserting one's rights in case of violence? What are the penalties? These are all questions that have been answered during this session.
The awareness of this issue is of great importance for women because it has allowed them to understand the subject and to know the voices and recourses to assert their right. Women's rights are a crucial issue because even today, many people are unaware of their rights. The session also allowed us to address women's rights because we found it important and crucial in their everyday life.
Le vendredi 25 novembre était déclaré journée internationale de lutte contre les violences faites aux femmes. Pour l’occasion nous avons décidé de tenir une séance de sensibilisation au bénéfice des femmes de kabeela sur le sujet. Ladite séance s’est tenue un jour avant la date de la journée. Qu’est- ce que c’est que les violences faites aux femmes ? Quels sont les recours et voies juridiques pour faire valoir ses droits en cas de violence ? Qu’elles sont les peines encourues ? Ce sont là autant de questions qui ont trouvées réponses au cours de cette session.
Cette sensibilisation est d’une grande importance pour les femmes car elle leur a permis de comprendre le sujet et de connaitre les voix et recours pour faire faire valoir leur droit. Les droits des femmes est un sujet crucial car jusqu’à nos jours nombreuses sont les qui ignorent leur droit. La session nous a aussi permis d’aborder quelques droits des femmes car nous avons jugés cela important et capitale.

KABEELA'S WOMEN FOLLOWING THE AWARENESS/ LES FEMMES DE KABEELA EN TRAIN DE SUIVRE LA SENSIBILISATION


DECORATION OF THE KIOSK/ LA DECORATION DU KIOSQUE
During the week, we began the decoration work on the kabeela kiosk. We had painted the kiosk last week and this week it is about decoration including the design of the Kabeela logo and that of ICS followed by the signing of the various volunteers of our cohort, cohort 22. The importance of building this kiosk is more than one level. Indeed, this kiosk will allow Kabeela to better expose its products and thus increase its visibility. Beyond the visibility, the kiosk will allow women to sell their products and increase their income. The kiosk will also be a place of supply for wholesalers who want to buy kabeela's products to do business. It is therefore a great benefit that the women of Kabeela Association in Guiloungou.
Nous avons au cours de la semaine entrepris les travaux de décoration du kiosque de kabeela. En rappel nous avions peint le kiosque la semaine passée et cette semaine il est question de la décoration notamment du dessin du logo de Kabeela et celui d’ICS suivi de la signature des différents volontaires de la cohorte 22.
L’importance de la construction de ce kiosque se situe à plus d’un niveau. En effet, ce kiosque va permettre à Kabeela de mieux exposer ses produits et ainsi accroitre sa visibilité. Au-delà même de la visibilité, le kiosque vas permettre aux femmes de mieux vendre leurs produits et d’accroitre leur revenu. Le kiosque sera aussi un lieu d’approvisionnement pour les grossistes qui désirent acheter les produits de kabeela pour faire des affaires.
C’est donc un grand bénéfice que les femmes de l’association Kabeela des femmes de Guiloungou tirent de la construction de ce Kiosque.

Volunteers pictures near the kiosk/ Photos de volontaires devant le kiosque 

 BLOG AUTHORS:    Adama Sawadogo and Archie James
CREDITS PHOTOS:  Elodie Doamba



Thursday, November 23, 2017

WEEK END EXCITEMENT AND FULL OF COLORS/ WEEK END ANIME ET PLEIN DE COULEURS

Guiloungou vibrated this weekend to the rhythm of activities organized by the volunteers. There was three main activities; the cooperative visit of the Associationof  Widows and Orphans of Koudougou (AVO), the training in Kabakourou (ball soap) alongside the selling of the soaps, and lastly and awareness on malaria and dengue in Ladwenda.

Guiloungou et principalement  l’association Kabeela des femmes de Guiloungou ont vibrés ce weekend au rythme des activités organisées par les volontaires. En effet, 03 principales activités ont  fait le tremplin cette semaine : il s’agit de la visite de travail et de coopération des volontaires de l’Association Veuves et  Orphelins de Koudougou (AVO) et de la formation et la commercialisation du savon Kabakourou( savon en boule) à Ladwenda suivi de la sensibilisation sur le paludisme et la dingue. Sans plus de commentaires nous allons vous exposer  le contenu de nos différentes activités.



AVO VISIT TO KABEELA/ VISITE D’AVO A KABEELA
                  
On Friday 17th November, AVO travelled to Guiloungou where they were greeted by the Kabeela volunteers and the members of Kabeela. Before they arrived, we got everything organised for when AVO arrived. Around 10:30am AVO arrived and they were warmly welcomed with a greeting melody and the local Dolo. The women of Kabeela did not miss the opportunity to demonstrate their choreographic and musical knowledge to the guests, something that was well appreciated by them.

Vendredi 17 novembre 2017, il est 8 heures, les volontaires d’Internationale Service basés à Guiloungou se retrouvent à Kabeela comme d’habitude pour le travail de la journée. Mais ce vendredi est un jour particulier, nous recevons les volontaires d’AVO qui vont quitter leur placement à Koudougou pour Ziniaré, à Guiloungou.Avant leur arrivé,nous avons arranger et aménager nos locaux.Tous motivé et excité, nous avons attendus impatiemment l’arrivé des invités. C’est aux environs de 10heures 30 minutes que le bus transportant les volontaires d’AVO a débarqué à Kabeela. Nous mettons alors en place notre chaleureux accueil que nous avons organisé en leur honneur. Après avoir savouré le bon dolo et la savoureuse eau fraiche de Guiloungou, nousleur avons souhaité la bienvenue à l’équipe d’AVO. Les femmes de Kabeela n’ont pas raté l’occasion de démontrer leurs savoir-faire chorégraphique et musicale aux invités, chose qui fut bien apprécié par ces derniers. Place maintenant à l’ordre du jour :

Kabeela's women singing and dancing



COOPERATION AVO- KABEELA/ COOPERATION AVO- KABEELA


The first item of the agenda was the establishment of cooperation between the women of Kabeela and those of AVO. They have shown their willingness and commitment to building strong and lasting relationships. Indeed, the women have seen fit to work together in the long term in order to share their different skills. This is a cooperation that looks very sustainable because skills and knowledge is exchanged both ways.

Le premier point à l’ordre du jour a été la mise en place d’une coopération entre les femmes de Kabeela et celles d’AVO. Celles-ci ont témoigné leur volonté et leur engagement à vouloir tisser des relations solides et  durables. En effet, les femmes ont jugées bon de travailler ensemble à long terme dans l’objectif de se partager les différents savoir-faire. C’est une coopération qui s’annonce bien fructueuse car chacun y tire bénéfice. Cet ordre jour épuisé, nous avons entamé l’ordre du jour suivant.

TRAINING ON STRING DYEING/ FORMATION SUR LA TEINTURE

Dyeing is a technique that requires a lot of skills. The AVO women taught the women of Kabeela how to dye string. The training was a success and the women were happy with the outcome of the string dye. The women of Kabeela have very well appreciated the initiative and really enjoy what they have acquired as knowledge. We also took the opportunity to enjoy a good time of reunion between volunteers.

La teinture est une technique de teinte qui consiste à donner aux objets (pagnes, fil, etc) la couleur que l’on désir. C’est cette technique que les femmes d’AVO ont bien voulu apprendre à celles de Kabeela. La formation a connu du succès car la motivation et l’envie d’apprendre étaient au rendez-vous. Les femmes de Kabella ont très bien appréciées l’initiative et se réjouissent vraiment de ce qu’elles ont acquis comme connaissance. Elles ont manifestées leurs reconnaissances à l’endroit des femmes d’AVO et se disent aussi disposer à partager à leur tour ce qu’elles ont comme connaissances.
Nous avons aussi saisis l’occasion pour savourer un bon moment de retrouvaille entre volontaires.

Kabela's womens learning dyeing



TWO BIRDS WITH ONE STONE/ D’UNE PIERRE DEUX COUPS

On Saturday 18th November the volunteers and some of the Kabeela members made a trip to Ladwenda a neighboring village of Guiloungou . the purpose of this trip was to give an awareness raising session, teach the women how to make Kabakourou soap and also took this opportunity to sell some of Kabeela’s products.

Le samedi 18 novembre 2017, nous avons effectué un déplacement à Ladwenda, un petit village situé à quelques 5 km à l’Est de Guiloungou, accompagné par 02 femmes de Kabeela. L’objectif de ce déplacement était la fabrication et la commercialisation du savon kabakourou suivi d’une séance de sensibilisation sur le paludisme et la dingue.

THE MAKING AND SELLING OF KABAKOUROU ( BALL SOAP)
LA FABRICATION ET LA COMMERCIALISATION DU SAVON KABAKOUROU( SAVON EN BOULE)


After success of the first peer education training of the Kabakourou soap the women of Kabeela held a peer education session to the women in Ladwenda. This training is part of the decisions taken following the results of the surveys we conducted previously on the product within the locality. After this successful training session, we produced to sell some of Kabela’s products. The women of Ladwenda said they were interested and appreciated the quality of our soap. We hope to do good business and strengthen our relationship with them in this village. 

Après 01 séance de formation au sein de l’association Kabeela et une autre séance de mise en pratique personnelle (éducation par les paires) ; les femmes de Kabeela ont à leur tour former celles de Ladwenda sur les techniques de production du savon Kabakourou. Cette formation entre dans le cadre des décisions prises suites aux résultats des enquêtes que nous avons menées précédemment sur le produit(le savon kabakourou) au sein de la localité. Après cette séance de formation bien réussie, nous avons alors procédé à la vente du produit fabriqué. Les femmes de Ladwenda se sont dites intéressées et ont bien appréciées la qualité de notre savon. On espère alors faire de bonnes affaires dans ce village.


KABAKOUROU SOAP TRANNING/ FORMATION SUR LE SAVON KABAKOUROU


THE AWARENESS RAISING ON MALARIA AND DENGUE/ LA SÉANCE DE SENSIBILISATION SUR LE PALUDISME ET LA DENGUE

Malaria and dengue are two illnesses that increase the death rate in Burkina Faso. The question that arises is whether the people of Burkina Faso and especially the rural ones in particular know what they are going through day and night in our hospitals? It is with this in mind that we took at the opportunity to undertake an awareness raising session for the rural population of Ladwenda. Many of the women turned up for the session and it was a real success as we had Lucie in Moree.

This is how we ended our week!!! Hope you follow us and check in next week.


Le paludisme et la dengue, voici deux mots qui font grossir le taux de mortalité au Burkina Faso et qui font faire des cauchemars aux médecins. La question que l’on se pose est si les populations burkinabé et surtout celle rurales en particulier savent de quoi elles périssent jour et nuit dans nos hôpitaux ? C’est fort de ce constat que nous avons saisi l’occasion pour entreprendre une séance de sensibilisation au profit de la population rurale de Ladwenda. Nous ne sommes pas à notre première sensibilisation sur les maladies. En effet, c’est après Barkuitenga que nous sommes à Ladwenda. Et le moins qu’on puisse dire c’est que les populations des deux villages ont  maintenant le mal en conscience et ont comprises les moyens pour y prévenir.

C’est ainsi que nous avons bouclé notre semaine. Nous vous quittons sur ces lignes tout en vous exhortant de toujours nous suivre car la semaine à venir n’est pas moins prometteuse.

Ladwenda's women following awarness raising

BLOG AUTHORS: ADAMA SAWADOGO and ARCHIE JAMES

CREDITS PHOTOS: ELVIS TAPSOBA and ELODIE DOUAMBA

Wednesday, November 15, 2017

Authenticity in Development and Peer Education at Kabeela.

L'authenticité dans le développement et l'éducation par les pairs à Kabeela.


First and foremost, when wanting to help somebody you need to determine the problems they are facing. International Service adheres to the development framework of legitimacy and sustainability. This means that every action, financial transaction and social exchange has to intend to comply with this ethic. Whilst sustainability and legitimacy go hand in hand to ensure a successful and ethically just development program. The legitimacy or authenticity of the work continue to take centre stage in everything we do when working with a ‘developing’ community.


Tout d'abord, lorsque vous voulez aider quelqu'un, vous devez déterminer les problèmes auxquels il est confronté. International service adhère au cadre de développement basé sur la légitimité et la durabilité. Cela signifie que chaque action, transaction financière et échange social doit avoir l'intention de se conformer à cette éthique. Tandis que la durabilité et la légitimité vont de pair pour assurer un programme de développement réussi éthiquement juste, la légitimité ou l'authenticité du travail continue à occuper une place centrale dans tout ce que nous faisons lorsque nous travaillons avec une communauté «en développement».

What does this mean in practice?

Qu'est-ce que cela signifie en pratique?

Listen. And listen again.

Écoute Et écoute encore.

Before any work, or even planning, takes place, the target beneficiary must be evaluated. This must however, not be a unilateral relationship. Any changes made based upon an asymmetric assistance framework are not legitimate or authentic.

Avant tout travail, ou même une planification, le bénéficiaire cible doit être évalué. Cela ne doit cependant pas être une relation unilatérale. Tout changement effectué sur la base d'un cadre d'assistance asymétrique n'est pas légitime ou authentique.

This issue can be easy to fall prey to. But steps and strategies can be taken to ensure that beneficiary agency is considered and respected.

Ce problème peut être résolu facilement. Mais des mesures et des stratégies peuvent être prises pour s'assurer que l'organisme bénéficiaire est considéré et respecté.

One way that Kabeela can and does ensure authenticity in their program is by surveying the women here and the surrounding communities. For example, Cohort 22 began their placement with a survey of the Kabeela Women, asking what the obstacles are that stop them from attending income generating activities or lessons. We also felt that it was crucial to let the women have some autonomy in deciding which activities they would like to see hosted at the association, and which training sessions they deemed less successful from the previous cohort. This meant that it would not solely be the staff and volunteers determining the agenda. The intended beneficiaries, in this instance the women of the Kabeela Association, were to decide themselves what activities have value for them at this time.

L'une des façons pour Kabeela d'assurer l'authenticité de son programme est de mener une enquête auprès des femmes ici et des communautés environnantes. Par exemple, la cohorte 22 a commencé son placement par un sondage auprès des femmes de Kabeela, en leur demandant quels sont les obstacles qui les empêchent de participer à des activités génératrices de revenus ou à des leçons. Nous avons également estimé qu'il était crucial de laisser aux femmes une certaine autonomie pour décider quelles activités elles aimeraient voir hébergées dans l'association, et quelles sessions elles jugeaient moins réussies de la cohorte précédente. Cela signifie que ce ne serait pas uniquement le personnel et les volontaires qui détermineraient l'ordre du jour. Les bénéficiaires prévus, en l'occurrence les femmes de l'Association Kabeela, devaient décider elles-mêmes quelles activités avaient pour elles une valeur primordiale.

Our survey in Ladwenda.

Again, surveys that added both legitimacy and authenticity to the work at Kabeela are the marketing surveys held in neighbouring communities to the association. These provided the team with invaluable data: for example it is only helpful if the income generating activities held here at Kabeela are truly efficient in generating real income. If we held training sessions for products that weren’t marketable, there would be no benefit gained from them with time and resources being wasted. This is why we asked representatives from several villages, and the women themselves, which products would be marketable and asked for information on the current market prices for products such as lip balms and Kabakourou soap.

Encore, les enquêtes qui ont ajoutées à la fois de la légitimité et de l'authenticité au travail de Kabeela sont les enquêtes marketing menées dans les communautés voisines de l'association. Ceux-ci ont fourni à l'équipe des données inestimables: par exemple, il est utile que les activités génératrices de revenus qui se déroulent ici à Kabeela soient vraiment efficaces pour générer un revenu réel. Si nous organisions des sessions de formation pour des produits qui ne sont pas commercialisables, ils ne génèreront aucun bénéfice, avec du temps et des ressources gaspillés. C'est pourquoi nous avons demandé aux représentants de plusieurs villages, et aux femmes elles-mêmes, quels produits seraient commercialisables et demandé des informations sur les prix actuels du marché pour des produits tels que les baumes à lèvres et le savon Kabakourou.

Hair creams made by Kabeela Women.

Once we have listened, and the women of Kabeela attend the training sessions, they become in turn responsible for teaching other women of the association the skills they have learnt, we refer to this as peer education. These are sessions where the women can independently create and practice the production of items such as the lip balm and hair creams, sharing with other women of an equal social background within their community. Peer education contributes to the sustainability of the development framework at Kabeela, removing the need to pay for additional training. It also gives the women autonomy, as they now have the skills to carry out these sessions un-aided.

Une fois que nous avons suivis, et que les femmes de Kabeela assistent aux sessions de formation, elles deviennent à leur tour responsables d'enseigner aux autres femmes de l'association les compétences qu'elles ont acquises, ce que nous appelons l'éducation par les pairs. Ce sont des séances où les femmes peuvent créer et pratiquer de façon autonome la production d'articles tels que le baume pour les lèvres et les crèmes capillaires, en partageant avec d'autres femmes d'un même milieu social au sein de leur communauté. L'éducation par les pairs contribue à la durabilité du cadre de développement de Kabeela, éliminant ainsi le besoin de payer pour une formation supplémentaire. Il donne également aux femmes l'autonomie, car elles ont maintenant les compétences pour mener ces sessions sans aide.

Peer Education in soap making.

Listening to the community, and the process of turning this information into tangible change, is extremely rewarding for the volunteers and team members alike, especially when this is carried out in a sustainable way. Whilst it cannot be denied that there are many obstacles to the continuation of programs such as this, it is certainly an effective means of ensuring the authenticity of the work we do and the prospects of sustainable development here at Kabeela.

L'écoute de la communauté et le processus de transformation de cette information en un changement tangible sont extrêmement gratifiants pour les volontaires et les membres de l'équipe, surtout lorsque cela se fait de manière durable. S'il est indéniable qu'il existe de nombreux obstacles à la poursuite de programmes comme celui-ci, c'est certainement un moyen efficace d'assurer l'authenticité de notre travail et les perspectives de développement durable ici à Kabeela.

Blog Authors - Archie and Charlie
Photo Credit - Adama, Archie, Archie.

Friday, November 10, 2017

So we work on public holidays

As we began week three of implementing our team plan at Kabeela, we learned that we would face a number of obstacles. There were two public holidays for religious festivals, and it was also the first Friday of the month, which meant a huge (very loud and very colourful) celebration at the local church. On top of this, there was a strike at the local school on Monday, which is when the team had planned to carry out a marketing survey there. Despite these knockbacks, the Kabeela team still managed to achieve a lot; we’re a resilient bunch!

With a few last minute alterations to our plans, on Wednesday the team split into three groups to visit different villages with representatives from Kabeela. The first two groups completed surveys in the neighbouring villages of Barkatenga and Ladwenda for the purpose of marketing Kabeela’s upcoming products (watch this space!) The third travelled to Kuila and carried out an awareness raising session about the value of hygiene in the home. A key sentiment taken from the session was that was that “to be poor, does not mean to be dirty”.

Lorsque nous avons commencé la troisième semaine de mise en œuvre de notre plan d'équipe à Kabeela, nous avons appris que nous serions confrontés à un certain nombre d'obstacles. Il y avait deux jours fériés en  raison des fêtes religieuses, et c'était aussi le premier vendredi du mois, ce qui signifiait une grande fête (très bruyante et très colorée) à l'église locale. En plus de cela, il y a eu une grève à l'école locale lundi, au moment où l'équipe avait prévu de mener une enquête de marketing là-bas. Malgré ces déboires, l'équipe de Kabeela a quand même réussi à réaliser beaucoup de choses; nous sommes un groupe resistant! Le mercredi, avec quelques modifications de dernière minute à nos plans, l'équipe s'est divisée en trois groupes pour visiter différents villages avec des représentants de Kabeela. Les deux premiers groupes ont réalisé des enquêtes dans les villages voisins de Barkuitenga et Laadwenda dans le but de commercialiser les futurs produits  de Kabeela (regardez cet espace!) Le troisième groupe s'est rendu à Kuila et a organisé une séance de sensibilisation sur l'importance de l'hygiène à la maison. Un sentiment clé tiré de la session était que «être pauvre, ne veut pas dire être sale».

Lucie leads an awareness raising session in Kuila.

Overall these meetings were a success. The prospect of selling Kabeela products in neighbouring villages was approved, and we hope to run a second awareness raising session on the topic of Malaria and Dengue Fever following the same framework. Later in the week the team led Mooré, French, IT and English lessons, all of which had the benefit of a great turnout.

Dans l'ensemble, ces réunions ont été un succès. La perspective de vendre des produits Kabeela dans les villages voisins a été approuvée, et nous espérons organiser une seconde session de sensibilisation sur le paludisme et la dengue en suivant le même plan. Plus tard dans la semaine, l'équipe a dispensé des cours de mooré, de français, d'informatique et d'anglais, qui ont tous connu une forte participation.

Sam with proud children in the English class.
A particular highlight of the week for much of the group was the Kabakorou (or ball soap) training on Friday. The first of a number of training sessions the team has planned, it was really rewarding to finally see the products being made, the skills involved and and the satisfaction it appeared to provide the women and the volunteers alike. Equally, the women who learned to make this soap are now in charge of peer education, which involves them sharing their newly acquired knowledge and skills with the rest of the Kabeela members. This is a really important element of the training process as it ensures the sustainability of the project and the hard work of the women and volunteers.

L'un des moments forts de la semaine pour une grande partie du groupe a été la formation sur la fabrication du savon Kabakourou (ou savon en boule) qui a lieu le vendredi. La premiere seance, parmi un certain nombre de séances de formation que l'équipe a planifiées, c'était vraiment gratifiant de voir enfin les produits fabriqués, les compétences mises en oeuvre et la satisfaction que cela semblait offrir aux femmes et aux volontaires. De même, les femmes qui ont appris à faire ce savon sont maintenant en charge de l'éducation par les pairs, ce qui les amène à partager leurs nouvelles connaissances et compétences avec le reste des membres de Kabeela. C'est un élément très important du processus de formation car il assure la durabilité du projet et le travail acharné des femmes et des volontaires.

Hair cream made by Kabeela women.

So after a number of challenges, what a successful week! The first batch of soap produced looks very professional, and Mama Kabeela has already made the first purchase. Now over to the marketing team to redesign the label and packaging so that the women can get selling!

Alors, après un certain nombre de défis, quelle semaine réussie! Le premier lot de savon produit semble très professionnel, et Mama Kabeela a déjà fait le premier achat. Maintenant, il revient à l'équipe de marketing de refaire la conception de l'étiquette et de l'emballage afin que les femmes puissent le vendre!

Archie, Charlie and Adama.


Friday, November 3, 2017

Who said 'looks don't matter'?

Qui a dit que la vue n'est pas importante?


This week saw the start to long overdue renovations of the Kabeela office. Cohort 22 set about cleaning up the work room, from cleaning the grubby walls to moving furniture. A local painter was sourced by the Resource Development Officers Sam and Lionel who used their remarkable haggling skills to barter the price down considerably, in fact the decorator was kind enough to throw in a bat poo removal for us! Despite Zairah's improvement in said skill, we thought it was best that the professional should give it a go.

Cette semaine a vu le début des rénovations attendues depuis longtemps au bureau de Kabeela. La cohorte 22 a entrepris de nettoyer la salle de travail, et ce allant du nettoyage des murs sales aux meubles mobiles. Un peintre local a été choisi par les agents de développement des ressources. Sam et Lionel ont usé de leurs compétences remarquables de marchandage pour réduire considérablement le prix. En fait, le décorateur a eu la gentillesse d'enlever les déchets de chauves-souris ! Malgré l'amélioration de Zairah , nous avons pensé qu'il était préférable que le professionnel guide la session.




After just the first base coat, you can see why looks do matter. The white walls provide a far better atmosphere in the once tired room – although I sound like a cliché estate agent writing this, it's true! A happier and cleaner work environment for sure. Painting the interior walls of your home or building is uncommon in Guilloungou; only the crème de la crème of our host homes have painted walls, and we can now add the Kabeela Office to this select few!


Après seulement la première couche de base, vous pouvez voir pourquoi les regards ont de l'importance. Les murs blancs offrent une bien meilleure atmosphère dans la salle autrefois fatiguée - même si j'ai l'air d'un agent immobilier cliché qui écrit ceci, c'est vrai! Un environnement de travail plus heureux et plus propre à coup sûr. Peindre les murs intérieurs de sa maison ou de ses bâtiments est rare à Guiloungou, seuls les plus nantis de nos maisons d'hôtes ont des mûrs peints, nous pouvons maintenant ajouter le bureau Kabeela à cette minorité!




Thursday, the painter (Damien) and Zairah took on the majority of the task whilst the others set about completing the football net. The dynamic duo were pretty impressive, and so was Zairah's Franglais! The work room is now bright and white, just ignore the junk yark temporarily in the middle of the room.


Jeudi, le peintre (Damien) et Zairah ont pris le devant de la tâche tandis que les autres se préparaient à terminer le filet de football. Le duo dynamique était plutôt impressionnant, tout comme le Franglais de Zairah! La salle de travail est maintenant brillante et blanche. Il faut juste ignorer le désordre qui se trouve temporairement au milieu de la pièce.




Whilst we finished off our weekly reports and planning, a local carpenter starts the building of new shelves and cabinets, with doors, which will increase the shelf life of Kabeela products – such as Shea Butter. This is crucial to supporting the income generating power of the women.

Pendant que nous terminons nos rapports hebdomadaires et notre planification, un menuisier local a commencé la construction de nouvelles étagères et armoires avec portes, ce qui augmentera la durée de conservation des produits Kabeela - tels que le beurre de karité. Ceci est crucial pour soutenir le pouvoir générateur de revenus des femmes.




During the children's English lesson, Saturday lunchtime, a local builder came and started work to finish the well. He emptied out the muddy water from the structure, ready to be properly constructed and filled with fresh water.

Pendant la leçon d'anglais des enfants, samedi midi, un constructeur local est venu et a commencé à travailler pour finir le puits. Il a vidé l'eau boueuse de la structure, qui est maintenant prêt à être correctement construit et rempli d'eau douce.

So this week has been full of renovations and Kabeela has had a total makeover. We have awareness raising sessions and surveys lined up for this next week, so til then goodbye!


Cette semaine a donc été pleine de rénovations et Kabeela a fait peau neuve. Nous organisons des séances de sensibilisation et des sondages pour la semaine prochaine, alors à bientôt!

Author - Adama and Archie.
Photo Credit - Archie

Tuesday, October 24, 2017

C’est le jeudi 11 Octobre 2017 que l’équipe dynamique de Kabeela quitte L’ENEP de Loumbila pour Ziniaré principalement à Guiloungou, localité située à 3 km de Ziniaré. Après environ 30mn de trajet l’équipe de Kabeela arrive enfin à Guilongou. C’est par des pas de dance et des chants mélodieux et rythmés que nous sommes accueillis chaleureusement par les aimables femmes de l’Association KABEELA des Femmes de Guiloungou. Après avoir savouré le délicieux zoo-koom (boisson à base de petit mil) et après nous avoir souhaité la bonne arrivée, nous sommes conduits dans nos différentes familles respectives. Guiloungou est un village calme et paisible ou la communauté est accueillante. La nuit est belle et le ciel rempli d’étoiles.
Nous sommes bien installés et nous espérons passer du bon temps en placement. Sans plus de commentaires découvrez la vaillante équipe de la cohorte 22 de Kabeela.

On Thursday 11th October 2017 , the dynamic Kabeela team left L'ENEP Loumbila for Ziniaré mainly in Guiloungou, located 3 km from Ziniaré. After about 30 minutes, we finally arrive in Guilongou. We are warmly welcomed by the kind women of the Association KABEELA des Femmes de Guiloungou with dances, melodious and rhythmic songs. After tasting the delicious zoo-koom (little millet drink), we were then taken to our respective families. Guiloungou is a calm and peaceful village with a hospitable community. The night is beautiful and the skies filled with stars. 
We are well settled and we hope to have a good time on placement. 
Without further comments let’s meet the valiant team of Kabeela’s cohort 22...


NAME: AMELIE KAM
YEAR: 25 years old
FROM: OUAGADOUGOU, BURKINA FASO
HOST FAMILY: MAMA DENISE
POST: BF TEAM LEADER


Je participe à ICS pour apprendre à travailler dans une équipe multiculturelle, mieux apprendre du développement international et relever les défis qui s’imposent. Sois le changement que tu voudrais voir dans le monde.
I participated at ICS to learn to work in a multicultural team and better learn about international development and meet the challenges. Be the change you would like to see in the world.

NAME: AFRICA HART
YEAR: 25 YEARS OLD
FROM: ROCHDALE MANCHESTER, ENGLAND
HOST FAMILY: MAMA DENISE
POST: UK team leader


I was motivated to come and join ICS as team leader because I wanted to see a culture completely different from my own. I like to help people and have done charity work in the past, so it was an easy decision for me. Hopefully, I will work on further development projects in the future.
J’étais motivé de prendre part au programme ICS comme team leader parce que je voulais découvrir des cultures complètement différentes de la mienne. J’aime aider les gens et j’ai fait du travail de charité au passé; c'était donc une décision facile. Je voudrais travailler sur des projets de développement dans le futur




NAME: SAM ROBINSON
YEAR: 21 years old
FROM: NEWCASTLE, ENGLAND
HOST FAMILY: MAMA HELENE
Post: UK volunteer


Growing up in the United Kingdom has given me the opportunity to understand how vital women’s rights are to not only the women in the community, but also to the men and the community as a whole. I feel that the impact of my fellow volunteers and I, can have in Kabeela, will help to improve the overall gender equality issue and therefore, in doing so encourage economic growth.

Grandir au Royaume uni m’a donné l’occasion de comprendre à quel point les droits des femmes sont vitaux non seulement pour les femmes de la communauté, mais aussi pour les hommes et la communauté dans son ensemble. Je pense que l’impact de mes collègues bénévoles et moi-même, à Kabeela aidera à améliorer la question générale de l’égalité des sexes, ce qui encouragera la croissance économique.


NAME: SAWADOGO ADAMA
YEAR: 24 YEARS OLD
FROM: OUAGADOUGOU, BURKINA FASO
HOST FAMILY: MAMA HELENE
Post: Volontaire Burkinabe

Aider les autres dans le besoin a toujours été une vocation pour moi. Prendre part au programme ICS est pour moi l’occasion de réaliser ce rêve. L’échange et le brassage culturel sont un facteur important et primordial de mon engagement dans ce programme. J’espère bien que tout le long de mon séjour je pourrai apporter ma pierre dans la construction de cet édifice qu’est KABEELA.

Helping others in need has always been a vocation for me. Taking part in the ICS program is for me the opportunity to achieve this dream. Exchange and brewing cultural are an important factor and critical to my commitment in this program. I hope throughout my stay I will be able to bring my skills to Kabeela.








NAME: DOAMBA ELODIE MARIE THERESE
YEAR: 19 YEARS OLD
FROM: OUAGADOUGOU, United Kingdom
HOST FAMILY: MAMA THERES
Post: Volontaire Burkinabé


Je suis venue à Kabeela pour apprendre la vie dans une communauté autre que la mienne. Apprendre des autres cultures (tel l’échange avec nos counterpart). Améliorer mon anglais, apprendre comment gérer un projet ou une activité, comment gérer aussi les relations de travail. Obtenir à la fin un développement personnel.

I came to Kabeela to learn about life in a community different to mine. Learn something from other’s cultures (such as the exchange with our counterparts). To improve my English and learn how to manage a project or an activity, how to also manage work relationships. In the end to get a personnel improvement.

NAME: ZAIRAN KNAN
YEAR: 19 years old
FROM: LONDON, ENGLAND
HOST FAMILY: MAMA PAULINE
Post: UK volunteer

Women’s rights are something that is ignored in less developed country for me. I think it’s the first step to equality for women to also bring in a stable income and to live their lives how they want to, my motivation came from women and girls having a drive to work and live a stable life.

Le droit des femmes est quelque chose qui est ignoré dans les pays les moins développés. Pour moi, je pense que c’est le premier pas vers l’égalité pour les femmes d’apporter un revenu stable et de vivre la vie qu’elles veulent. Ma motivation est venue du fait que les femmes et des filles dans ma vie de famille ont eu la volonté de travailler et de mener une vie stable.




NAME: ARCHIE JAMES
YEAR: 19 YEARS OLD
FROM: HAMPSHIRE, UK
HOST FAMILY: MAMA THERESE Post: UK volunteer


Having decided to take a gap year before university, I sought to find an experience which would be more beneficial and rewarding than doing a paper pushing internship. My motivation is to make a difference, but to also open my eyes in order to relay to people back home the living conditions women in Burkina Faso. One day I hope to work in International Development or Policy.

Ayant décidé de prendre une année sabbatique avant l’université, j’ai cherché à trouver une expérience qui serait plus bénéfique et enrichissante que de faire un stage ennuyeux. Ma motivation est de faire la différence, mais aussi d’ouvrir les yeux afin de relayer chez les gens les conditions de vie des femmes au Burkina Faso. Un jour, j’espère travailler dans le développement international ou politique internationale.

NAME: TAPSOBA ELVIS LIONEL
YEAR: 25YEARS OLD
FROM: OUAGADOUGOU, BURKINA FASO
HOST FAMILY: MAMA THERESE Post: Volontaire Burkinabé


Ma source de motivation est ma contribution personnelle et implicative pour apporter mon aide physique et morale aux personnes vulnérables. Aussi apprendre et tirer une expérience personnelle et professionnelle.

My source of motivation is personal; to get involved and to provide my physical and moral help to vulnerable people. Also to learn and draw a personal and professional experience.



NAME: DRABO OUMOU
YEAR: 25 YEARS OLD
FROM: OUAGADOUGOU, BURKINA FASO
HOST FAMILY: MAMA EUGENIE
Post: Volontaire burkinabè


J’ai voulu servir à ICS parce que j’aime aider. Travailler dans le domaine de l’humanitaire est mon rêve et je crois que ICS est un bon moyen de faire une idée de ceux en quoi pourrait consister mon travail. C’est aussi un bon moyen de m’imprégner des réalités des populations rurales de mon pays.

I wanted to serve at ICS because like to help. Working in the humanitarian field is my dream and I think ICS is a way to get an idea of what my job might be. It’s also a good way to immerse myself in the realities of rural populations in my country.


























NAME: CHARLIE CORBY
YEAR: 23 years old
FROM: LONDON, ENGLAND

HOST FAMILY:MAMA EUGENIE
Post: UK volunteer


After completing my undergrad degree in humanitarian development, I was inspired to take part in a volunteering placement in Africa. I hope I can bring some valuable skills I have to assist the great work already being done at Kabeela association in Burkina Faso. I hope to develop my language skills, and partake in invaluable cultural exchange with my Burkinabe counterparts.

Après avoir terminé mon diplôme de premier cycle en développement humanitaire, j’ai été motivé à participer à un stage de volontariat en Afrique. J’espère que je peux apporter quelques compétences précieuses que j’ai pour aider l’excellent travail déjà accompli à l’association Kabeela au Burkina Faso. J’espère développer mes compétences linguistiques et participer à des échanges culturels inestimables avec les homologues burkinabés.

















Blog authors : Adama Sawadogo and Archie James

Photo credit: Elodie Doamba