HOME       VOLUNTEER OVERSEAS       BLOGS

Wednesday, September 13, 2017

21LWC21: And We Had Fun Too / Et Nous Nous Sommes Amusés Aussi

Our placement has sadly come to an end. We’ve had such an insightful time at Kabeela, learning from the women and from the training and production and awareness raising sessions we have organised. The working week covered all seven days and we were more than happy to see the women all of these days, despite the intensity of the work. The intensity in itself was fun and motivated us to continue onwards…
Notre placement est tristement fini ! On a eu un placement vraiment intéressant a Kabeela, apprenant qu’on a appris beaucoup des femmes et aussi des formations, les cours de production et des sensibilisations que nous avons organisées. La semaine de travail a inclus tous les sept jours et on était plus que content de rencontrer les femmes chaque jour, même si le travail pouvait devenir intense. L’intensité elle-même était amusante et elle nous a motivé à continuer

However, we could not be in a town like Ziniaré, with such wonderful group of host families, and another ICS team only a twenty-minute cycle away, without taking some time out to have some fun. To the following cohort: all work and no play makes Jack a dull boy! Remember to enjoy your placement and engage in the local culture as well as work hard.
Cependant, on ne peut pas être dans une ville comme Ziniaré, avec des familles d’accueil géniales, et une autre équipe ICS qui se trouve à vingt minutes d’ici, sans avoir pris le temps de s’amuser un peu. A l’endroit de la prochaine cohorte : travailler tout le temps et oublier de s’amuser apportent l’ennui ! Il faut que vous vous amusez pendant votre placement et que vous vous engagez avec la culture locale ainsi que le travaill dur.

_____________
Burkinabe Weddings - We were delighted to be invited to a Muslim wedding in the Ouedraogo household, and be part of the bridal party. The wedding was full of bright colours, singing and dancing, and wonderful food, an ode to the bride before she left for her new husband’s house. The bride’s family were all decked out in matching pagne, including the four volunteers in the house. It was an honour to be able to witness such a colourful celebration – now we just must see the groom’s side!
Les Mariages Burkinabés : On était ravi d’être invité à un mariage musulman dans la maison Ouedraogo, pour faire partie du cortège. La célébration était pleine de couleurs, de la musique et la danse, et la nourriture fantastique, une ode à la mariée avant son départ pour sa nouvelle maison. La famille de la mariée était en uniforme, y compris les quatre volontaires dans la maison. C’était un vrai honneur de pouvoir voir une célébration aussi vibrante – maintenant on doit voir le côté de l’homme !






Yoghurt and Gateau – this was the best delicacy available in Ziniare. Sweet yoghurt was always a fantastic treat after work, and having a warm cake to dip into the yoghurt was the cherry on top. We were often also blessed with the odd game of Scrabble and a little glimpse into the phenomenon that is African football.
Yaourt et Gâteau – c’est la meilleure spécialité gastronomique a Ziniaré, Le yaourt doux était toujours un cadeau fantastique après le travail, et quand on a un gâteau à manger ensemble, c’est le meilleur ! Quelquefois on pouvait jouer au Scrabble aussi, et voir le phénomène du foot Africain sur la télé.


Sports -  Despite all the cycling during the day, we still felt that we needed to regain some lost muscle. Alongside APIL, we have hosted a few days of physical activity, including football matches and a ‘Silly-lympics’, featuring classic games like British Bulldog and Stuck in the Mud. Needless to say, these tired everybody out quite a lot…
Le sport : Même si on a roulé beaucoup pendant la journée, on avait besoin de regagner le muscle qu’on a perdu. Avec APIL, on a organisé beaucoup d’activités, comme les matchs de foot et un ‘Silly-lympics’ ou on a joué les jeux classiques comme British Bulldog et Stuck in the Mud. Inutile de le dire, on était vraiment fatigué après ces activités…



Birthday Parties – Lionel and Anna celebrated birthdays on placement, as well as Karim and Latif from APIL. We got the great pleasure of seeing how birthdays are celebrated in Burkina Faso. It’s an eclectic mix of wonderful food, blessings from family and a ritual that involves ‘rinsing’ the birthday boy / girl with a bucket full of water.
Les fêtes d’anniversaire – Lionel et Anna ont fêté leurs anniversaires pendant le placement, ainsi que Karim et Latif, qui sont dans l’équipe d’APIL. On a eu le plaisir de voir comment on fête les anniversaires ici au Burkina Faso. C’est un mélange éclectique de nourriture, de bénédictions de la famille et une tradition où on arrose l’intéressé avec de l’eau. 




  
Yasco Art Classes – Yasco is a Ziniare-based designer working on handmade trinkets, jewellery and showpieces with a Burkinabe / African theme. He offers a free class in which he shows you his unique technique of creating pieces on wood bowls by burning patterns on them. And of course, at the end of it, you have your very own designed bowl to take with you!
Les cours d’Art chez Yasco – Yasco est un designer qui travaille à Ziniaré et qui fabrique les babioles, bijoux et les clous à la main avec un thème Burkinabé / africain. Il donne une classe gratuite pour montrer sa technique unique de fabriquer les bols en brulant les motifs sur eux. Et bien sûr, à la fin, vous pouvez prendre votre propre bol avec vous !




Tabaski – Tabaski, also known as Eid al-Adha, was a rare occasion to be able to witness and participate in. The day began with prayer in an open field in Ziniare, thousands of people lined up shoulder to shoulder in what seemed like perfect silence. Tradition is then to visit your Muslim friends’ households for a meal which incorporates the goat that had been slaughtered earlier in the day. After visiting just two houses, we were full to the brim.
Tabaski – Tabaski, aussi connu comme Eid al-Adha, est une occasion rare de pouvoir voir et en participer. La journée a commencé avec une prière en plein air à Ziniaré, avec des milliers de gens debout épaule sur épaule en silence. La tradition est de rendre visite à vos amis musulmans pour manger le mouton qui était tué en cette occasion. Après avoir rendu visite à deux maisons, on était rassasié.



Arab Tea and TV / Cards – Arab tea and added activity became a tradition amongst the Kabeela volunteers. In Burkina Faso, Arab tea is a social event – it is an opportunity to catch up with friends. Therefore, we often mixed the tea preparation with competitive card games or a little insight into British television, including Black Mirror. And when the sweet tea is ready, we shout ‘Santé’ and gulp it down with some peanuts.
Thé Arabe et Télé / Cartes – Le thé arabe et une activité combinée est devenue une tradition entre les volontaires de Kabeela. Au Burkina Faso, le thé arabe est un évènement social – c’est une occasion de prendre les nouvelles des amis. Donc souvent on faisait le thé avec les jeux de cartes compétitives ou un petit aperçu à la télé britannique, comme Black Mirror. Et quand le thé est prêt, on crie ‘Santé’ et on le boit accompagné des arachides .





And as ever, here are the things we have learnt in our last couple of weeks of placement:
Lesson 19: Capitalisation and reporting of activities is important!
Lesson 20: Accept that sometimes you will be tired and remember to take time off.
Lesson 21: Packaging shea butter is a delicate process…

Et comme toujours, ce sont les choses qu’on a apprises pendant nos deux dernières semaines du placement :
Leçon 19 : la Capitalisation et les rapports sur les activités sont importantes !
Leçon 20 : Acceptez que vous pourrez être fatigué et prenez le temps pour vous-même.
Leçon 21 : Emballer le beurre de karité est un processus délicat…


Thank you all for reading the Cohort 21 Kabeela blog – we hope you’ve enjoyed keeping up with our activities and appreciating our little learnings over the course of the placement. We also hope that seeing the women of Kabeela in action has inspired you to act yourself. Cohort 22, over to you!
Merci beaucoup à vous tous d’avoir lu le blog de Kabeela Cohorte 21 – on espère que vous vous êtes amusé en lisant ce que nous avons fait et en appréciant ce que nous avons appris pendant le placement. On espère aussi qu’en voyant les femmes de Kabeela en action, vous êtes aussi inspiré pour vous mettre en action. A vous, Cohorte 22 !



Tuesday, August 29, 2017

21LWC21: Team Leader Turntable / Échange de Team Leaders

It’s week eight of placement – we’re all a little bit too aware that our time here is now limited and are finding joy in the smallest moments, extracting happiness from every part of the experience. This Sunday, we gave ourselves our first day of rest and had a games-fuelled picnic in Ziniaré, where the boys practiced Kung Fu and we all ate our fill of bananas, fish baguettes and samsa. Surprisingly, the pace of life at Kabeela has not slowed down in the slightest – we are still doing new, exciting things every day alongside the usual antics, and learning alongside the Kabeela women.

C’est la huitième semaine du placement – on sait tous que maintenant, notre temps ici est devenu limité et donc on a commencé à trouver la joie dans les petits moments, trouvant le contentement dans chaque partie de l’expérience. Ce dimanche, on s’est donné un jour de congé pour faire un picnic a Ziniaré, plein de jeux ; les garçons ont pratiqué le Kung Fu et nous avons tous mangé beaucoup de bananes, des baguettes de poisson et de samsa. On est aussi surpris que le rythme de vie à Kabeela n’a pas ralenti du tout – on fait toujours de nouvelles activités, en plus de celles qu’on a normalement, et donc on apprend toujours avec les femmes de Kabeela.

We started the week on a super positive note by building an accessibility ramp at the Kabeela office. Our trusty handymen came to cut the front door so that we could make room for the ramp, after which our volunteer handymen took over. Belem, Réné and Lionel carried out every step of the process, from mixing to laying the concrete, watching it dry and etching ‘Cohort 21’ into the ramp so that our work would be immortalised. We hope to show that Kabeela is an open and accepting space, and perhaps our upcoming partnership with Handicap Solidare Burkina (HSB) with solidify that stance.
On a commencé la semaine positivement en construisant une rampe d’accès au bureau de Kabeela. Nos bricoleurs sont venus couper la porte pour qu’on puisse construire la rampe, et puis nos propres bricoleurs-volontaires ont pris les commandes. Belem, Réné et Lionel ont fini chaque étape du processus, c’est à dire mixer le ciment jusqu’à mettre le béton. Ils ont aussi gravé ‘Cohorte 21’ là-dessus pour immortaliser notre travail. On voudrait montrer que Kabeela est un espace ouvert et acceptable, et nous espérons que notre partenariat avec Handicap Solidaire Burkina (HSB) va solidifier cette image.




On the subject of partnerships, we have completed the first stage of our partnership with Association Manegzanga Loumbila (AML), an organisation working to empower rural farmers and agricultural communities. A food trainer from Loumbila trained Kabeela women in onion farming and preservation. Onions are not only a staple in the Burkinabe diet, but for the Kabeela women, being trained in food preservation means that we can move from selling cosmetics at the Sunday market to selling edible products at our very own kiosk… perhaps they can give the volunteers cooking lessons whilst they’re at it!
Au sujet de partenariats, on a fini la première étape de notre partenariat avec l’Association Manegzanga Loumbila (AML), une organisation qui travaille avec les agriculteurs ruraux pour les responsabiliser. Un formateur est venu de Loumbila pour former les femmes sur l’agriculture et la préservation des oignons. Les oignons sont non seulement importants dans le régime Burkinabé, mais aussi pour les femmes de Kabeela elles-mêmes, qui peuvent maintenant avancer en ventes des cosmétiques jusqu’à la nourriture pour le kiosque de Kabeela… peut-être elles peuvent donner aux volontaires des cours de cuisine du même coup!




Our kiosk wouldn’t survive with only onion-based products, so this week featured many food-themed training and peer education sessions. The most successful was the soja production training; the Kabeela women were trained by the secretary, Sylvie Ilboudo, who taught them the process of wetting and filtering bean curd to produce solid soja. The training was followed by a practical production session where the women took the stage, cooking the fresh soja with traditional spice and garlic. Luckily for them, the APIL team had come to visit to train the Kabeela staff at the same time… the spiced soja was gone before the end of the day.
Notre kiosque ne va pas survivre si on n’a que les oignons, donc cette semaine on a eu beaucoup de formations et cours d’éducation sur la cuisine. Le cours qui a réussi le plus était le cours de soja ; les femmes de Kabeela ont été formées par la secrétaire, Sylvie Ilboudo, qui leur a appris le processus de faire mouiller et filtrer le caillot de haricots pour produire le soja. La formation a été suivie par un cours pratique de production, dans laquelle les femmes elles-mêmes ont cuisiné le soja avec les épices traditionnels et l’ail. Heureusement pour elles, l’équipe d’APIL est venue pour former le staff de Kabeela au même moment… le soja épicé était prêt avant la fin de la journée. 



The monsoon season is primetime for harvesting corn and maize in Guilongou, and therefore, alongside soja training, the women have also spent this week being trained in porridge and couscous. Not only do these products use local ingredients and contribute to the local agricultural community, but they are also familiar as household foods. Now all that remains to be done is to build the kiosk and feed the community!
La saison pluvieuse est le temps parfait pour le maïs a Guilongou, et donc avec la formation en soja, on avait aussi les formations sur la bouillie et le couscous. Non seulement ces produits utilisent les ingrédients locaux, mais ils contribuent également à l’économie locale et ce sont les nourritures connues dans les familles. Maintenant, ce qu’on doit faire, c’est de construire le kiosque et nourrir la communauté !



To avoid you all salivating at the thought of food, let’s move back to the subject of partnerships. As we’ve already mentioned, APIL graced Kabeela with their presence this week, both for social and business reasons. This week, we had the opportunity to watch each other’s midterm reviews but also be trained in capitalisation from the APIL team. Capitalisation is the process of formalising activities and reflecting on successes and failures so that learning can be passed on to future cohorts. As our placement inches towards the end date, it is important that we start to consider the impact of what we have achieved, but also how to avoid the same mistakes happening in the future. As our Monitoring and Evaluation Officers, Olivia and Rene are diligently writing reports on everything that we do and do not achieve. Hopefully Cohort 22 will thank us for this!
Pour vous éviter de trop saliver en pensant à la nourriture, revoyons maintenant les partenariats. Comme on l’a déjà mentionné, l’équipe d’APIL est venue à Kabeela pour des raisons sociales et d’entreprises. Cette semaine, on a eu l’occasion de mesurer les progrès du mi-parcours de notre placement, mais aussi d’être formé dans la capitalisation avec APIL. La capitalisation est le fait de formaliser les activités afin de réfléchir sur les réussites et les échecs et de transmettre les apprentissages aux cohortes à venir. Comme notre placement tire vers sa fin, c’est important que nous commencions à considérer l’impact de ce qu’on a fait, mais aussi comment éviter les erreurs commises dans l’avenir. Nos officiers de Rapport et Evaluation, Olivia et Rene, travaillent dur pour écrire les rapports sur tout qu’on fait et tout qu’on ne fait pas. Espérons que la 22ieme cohorte nous remercie pour ça !


You may also be wondering what the significance of our title is. This week, each Kabeela member has had the opportunity to relieve Amelie and Africa of their duties and be a Team Leader for the day. These have been difficult, taxing days for each team member but we have learnt a lot in the process. Here, in usual fashion, are the lessons that everybody learnt this week as they dabbled in the field of leadership:
Peut-être que vous êtes en train de vous interroger sur le sens de notre titre. Cette semaine, chaque personne dans l’équipe de Kabeela avait l’occasion de soulager Amélie et Africa de leurs responsabilités en devenant Team Leader du jour. Ca été des journées difficiles pour chacun de nous mais on a beaucoup appris. Voici, comme d’habitude, les leçons qu’on a apprises cette semaine pendant qu’on gérait l’équipe :

Lesson 15: You need to learn the art of spinning multiple plates at once.
Leçon 15 : On doit apprendre à faire beaucoup de choses au même moment.

Lesson 16: Leadership is much harder than it looks!
Leçon 16 : Le leadership est beaucoup plus difficile que ce qu’on croit !

Lesson 17: It is down to all of us to motivate each other to work hard and be at our best.
Leçon 17 : Il nous revient de se motiver les uns les autres pour travailler dur et faire de notre mieux !
Lesson 18: Leading grown-ups is a whole new ballgame …
Leçon 18 : Diriger des adultes, c’est une nouvelle donne…

Tuesday, August 22, 2017

21LWC21: A Mixed Bag

We’ve had yet another busy week of new beginnings and new learnings at Kabeela; we’ve celebrated Assumption, birthdays, and the mid-way point of placement all in the space of a few days and we produced, painted and performed on a grand scale. The Kabeela volunteers are fully integrated with the Kabeela Mamas, so much so that they will protect us from excessive sun exposure and even teach us how to dance the Warba, the traditional dance of the Mossi tribe.

On a eu une autre semaine remplie de nouveaux débuts et d’apprentissages à Kabeela ; on a fêté l’Assomption, des anniversaires et le parcours à mi-chemin du placement ; tout cela en l’espace de quelques journées, et on a produit, peint et joué sur une grande échelle. Les volontaires de Kabeela sont complètement intégrés avec les Mamas de Kabeela, autant qu’elles nous protègent du soleil et nous apprennent comment danser le Warba, la danse traditionnelle de la tribu Mossi.

Thursday saw the return of the infamous Kabeela theatre club, a favourite activity amongst the women. Twenty women were split into four groups of five, and Safi gave them the creative brief of performing a sketch on environmental awareness. Their imaginations and humour really shone through the sketches, with subjects such as reforestation and litter picking being acted out. The women swapped topical jokes in Moore: ‘Are all the new trees for our goats to be able to eat more?’ ‘No, they’re to clear the air around us!’

Jeudi on a vu le retour du club de théâtre, une activité préférée parmi les activités des femmes. Vingt femmes étaient divisées en quatre groupes de cinq, et Safi leur a donné un briefing après qu’elles ont joué les sketchs sur l’environnement. Leurs imaginations et les humours des femmes transparaissaient à travers les sketches, qui couvraient les sujets comme la reforestation et les déchets. Les femmes ont ajouté des blagues en Mooré : ‘Tous ces nouveaux arbres sont pour que mes chèvres puissent manger plus ?’ ‘Non, c’est pour  l’air autour de nous !’




Simultaneously, we ran our first awareness raising session on malnutrition at Guilongou Market, covering the causes, consequences, precautions and advice to prevent malnutrition. Malnutrition not only concerns undereating, but also eating an unbalanced diet, and therefore our awareness raising sessions also focused on how to include all nutrients in a meal. Food hygiene was also essential – things such as washing fruit often go amiss. This session was well-planned and executed in Moore, and therefore repeated in the next village, Kuila, with even more success. What’s more, the Kuila session was delivered by our very own Kabeela staff, Lucie and Salamata, thereby spreading the good name of the Kabeela Association far and wide!

En même temps on a fait notre première sensibilisation sur la malnutrition au marché de Guilongou, qui couvrait les causes, les conséquences, les précautions, et les conseils pour éviter la malnutrition. Malnutrition concerne non seulement un manque de nourriture, mais aussi un régime alimentaire mal équilibré. Donc nos sensibilisations se sont focalisées aussi sur comment avoir toutes les substances nutritives nécessaires. L’hygiène alimentaire était essentielle aussi – on oublie quelquefois de laver les fruits. La sensibilisation était bien-planifiée et donnée en Mooré, et donc on en a répété dans le village voisin de Kuila, avec autant plus de succès. En plus, la sensibilisation à Kuila a été prononcé par le staff de Kabeela, Lucie et Salamata, pour qu’on puisse faire répandre le nom de Kabeela partout !



We also had our most successful Saturday English lesson with the Kabeela women last weekend; with attendance from eight women, we covered greetings (which they had very diligently revised) and covered numbers. Belem made a brilliant teacher, swapping between French, English and Moore to accommodate for his wide audience. Hopefully, by the end of the placement, we’ll have them selling Kabeela products overseas…

Notre cours d’anglais avec les femmes de Kabeela a également été un succès ce weekend ; avec les huit femmes qui sont venues, on a discuté des salutations (qu’elles ont bien révisé) et on a aussi appris les numéros. Belem est un professeur génial, et en utilisant le français, l’anglais, et le Mooré, il pouvait communiquer avec chaque femme dans l’audience. Espérons que, à la fin du placement, on aura appris aux femmes comment vendre les produits de Kabeela à l’étranger.


In addition, to complement the shea butter production from last week, the women incorporated the butter into a fresh batch of soap. This fresh batch of shea butter soap was a gift from Mama Kabeela to the women, and just like the moringa soap production, was an amazingly satisfying process to watch. Despite our initial doubts about the soap mixture being too runny, the soap set fantastically and the women all got a little present made by themselves.
De plus, après la production du beurre de karité la semaine dernière, les femmes ont mélangé le beurre dans une nouvelle fournée de savon. Cette fournée de savon du beurre de karité était un cadeau de Mama Kabeela pour les femmes, et comme la production du savon de moringa, c’était un processus génial à voir. Malgré nos doutes que le mélange était trop liquide, le savon s’est durci fantastiquement et les femmes ont tous reçu des petits cadeaux qu’elles ont fabriqués elles-mêmes.



Finally, having hit the mid-point of our placement at Kabeela, we have started reflecting on our time here, what we can do in the upcoming four weeks, and the impact we will have left. Our impact will be visual, as after three weeks of design, cementing and painting, the new Kabeela mural is finally complete! We have left our handprints on the wall to represent a part of us always staying with Kabeela – we feel genuinely blessed to be here and don’t want to go home!

Finalement, ayant atteint la moitié de notre placement à Kabeela, on a commencé à réfléchir à notre temps ici, ce qu’on peut faire dans les semaines qui viennent, et l’impact que nous aurons laissé. Notre impact sera sans doute visuel, parce qu’après trois semaines de dessin, ciment et peinture, la nouvelle peinture murale de Kabeela est finie ! On a laissé nos empreintes sur le mur pour montrer qu’une partie de nous restera toujours à Kabeela – on est béni d’être ici et on ne veut pas partir !



As you can see, we’ve really had a mixed bag of activities and feelings this week. And we’ve got an even more exciting week coming up, believe it or not. With something new happening every day, we’re sure to have a blog post of wonders for you next time. For now, we leave you with five things that Cohort 21 has learnt in the last few days.

Comme vous pouvez le voir, on a fait des activités vraiment variées cette semaine. Et, que vous le croyez ou pas, on aura une semaine plus occupée à venir.  Avec une nouvelle chose chaque jour, on aura un blog vraiment satisfaisant la prochaine fois. Pour l’instant, on vous laisse avec les cinq choses que la 21ieme Cohorte  a appris cette semaine :

Lesson 10: Write reports on each activity to remember the successes and required improvements for next time
Leçon 10 : Il faut écrire les rapports sur chaque activité pour se rappeler les succès et les choses qui doivent être améliorées la prochaine fois.

Lesson 11: Learn how to describe all the parts of a storm (lightening, thunder, rain and wind) to warn people it’s coming
Leçon 11 : Apprenez comment décrire toutes les étapes d’un orage pour que vous puissiez prévenir les gens quand ça arrive !

Lesson 12: Expect the unexpected
Leçon 12: S’attendre à l’inattendu.

Lesson 13: The fundamentals of celebrations are the same across all cultures: food, drink, good people, good conversation, a bit of music and dance!
Leçon 13 : La manière de fêter est la même dans tous les cultures : la nourriture, les boissons, les gens, une bonne conversation, et un peu de musique et danse !

Lesson 14: Burkinabe / Arab tea is an exercise in patience
Leçon 14 : Faire du thé Burkinabé / Arabe met la patience à rude épreuve.

Words by Sharlene Gandhi
Photographs by Sharlene Gandhi, Lionel Nikiema and Olivia Larner