HOME       VOLUNTEER OVERSEAS       BLOGS

Tuesday, June 13, 2017

The One With The Expressions…. L’épisode des expressions anglaises.

Monday started us off with a small feeling of accomplishment, when the lovely marketing women came in to package Kabeela’s brand spanking new couscous! It was great to see one of the new products our cohort has coordinated nearly finished, when on Thursday, they stuck on the logos. We’re now eagerly waiting for Tante Denise to find us a place in Guiloungou market so the women can get selling.


Le lundi, nous avons commencé avec un sentiment de travail accompli car l’équipe marketing de Kabeela est venue empaqueter le couscous de marque Kabeela ! C’était formidable de voir l’un des nouveaux produits initiés par notre cohorte arriver à terme lorsque le jeudi elles ont collé les étiquettes sur le couscous empaqueté. Maintenant nous attendons impatiemment que Tantine Denise nous trouve une place au marché de Guiloungu pour que les femmes puissent écouler le produit

                                      Women packaging Kabeela's brand new product, Couscous

One of the underlying goals of ours is to fundraise enough money for the well and the mills.  If we could get the Kabeela mills working and the women trained, Kabeela couscous would be a sustainable income generating activity that we can proudly look back on.  Although the beginning of the week saw our fundraising total stagnate, after a team discussion where ‘everybody pitched in’, (we’ve been teaching the Burkinabe’s British expressions and much to our delight, they’ve been dropping them in conversation at every opportunity), we came up with better ways to reach our total. Since then, we reached 58% which we are delighted about.  There’s also the possibility in the coming weeks for us to all to take part in ‘stupid’ fundraising activities, maybe we’ll even persuade Jaber to shave his head…

L'un de nos principaux objectifs est de lever suffisamment de fonds pour le puits et le moulin. Si nous parvenons à faire fonctionner le moulin et à former les femmes, la production de couscous pourrait être une activité génératrice de revenue durable. Bien que l’évolution de notre levée de fonds a connu un ralentissement au début de la semaine, nous sommes parvenus à de meilleurs moyens d’atteindre l’objectif visé de £750, grâce à la contribution, en idée à tout le moins, de tout un chacun. Depuis lors, nous avons atteint 58% de la somme désirée, dont nous sommes fières. Il y a aussi la possibilité dans les prochaines semaines que nous organisions des activités “ridicules“ pour lever plus de fonds, comme convaincre Jaber de se raser…

With the couscous production coming to a close, we’ve embarked on another two new products, mint and citronella soap.  This involved three training sessions this week.  Firstly the women picked the herbs and left them to dry.  It was a good turnout, with even Madam President getting involved.  Much to our satisfaction, Madam President was also able to conduct our survey on the environment.  It was great to gage what the women’s understanding was on issues surrounding the environment before we had set in stone our awareness raising sessions on this exact topic.  Their knowledge on desertification and droughts is sound, however on plastic waste it is not.  So when the volunteers had a meeting later on in the week with a representative from the Minister of Environment, we suggested he did a talk on recycling, and so on the 10th June he will present a film on the importance of this topic.

Vu que la production de couscous arrive à son terme, nous nous sommes engagés dans la fabrication de deux nouveaux produits : le savon à la menthe et le savon à la citronnelle ; ce qui a impliqué trois sessions de formations cette semaine. Tout d’abord les femmes ont trié les feuilles et les ont séchées. 
La participation était au rendez-vous car la présidente était de la partie, et même qu’elle a aidé pour l’enquête sur le niveau de connaissance des femmes sur les questions environnementales. C’était constructif de sonder la compréhension des femmes sur les problèmes liés à l’environnement avant de programmer nos sessions de sensibilisation sur ce sujet bien précis. Nous avons constaté qu’elles en savent long sur la désertification et la sécheresse mais pas grand-chose sur les déchets plastiques. Ainsi, lorsque les volontaires ont rencontré plus tard dans la semaine un agent du ministère de l’environnement, ils lui ont suggéré d’aborder le thème du recyclage. Le 10 juin alors il projettera un film sur ce thème.

The next step for the soap included the women crushing the herbs with a pestle and mortar, and mixing soda with water in preparation for the final stage.  We unfortunately came to realise our soda was bad quality, but thankfully Silvie came to the rescue and quickly travelled to Zinare to buy us more.  By this point, much to ours and the trainer’s dismay, the women had left.  What we’ve come to realise is that Sochel was ‘spot on’ (we’ll include this expression in our lesson next week), when she
said ‘’flexibility and adaptability’ will be our mantra for this placement’

L’étape qui a suivi a consisté pour les femmes à écraser les feuilles avec un mortier, puis à préparer la soude caustique pour l’étape finale.  C’est à ce moment que nous nous sommes rendus compte que la soude que nous avions à notre disposition était de mauvaise qualité. Mais fort heureusement Sylvie, la secrétaire de Kabeela, est venue à notre rescousse en allant nous en procurer à Ziniare. Les femmes ont profité de ce laps de temps pour rentrer chez elles alors même que la formation n’était pas encore finie. Ce que nous avons réalisé au cours de cette formation est que Sochel, avait tout à fait raison quand elle disait que “la flexibilité et l’adaptabilité“ seraient notre mantra pour ce placement.

We were pleased however that on Thursday more of the women attended the final stage of the training.  Here the women mixed the ingredients along with the mint and citronella and now Kabeela’s new soap has been left to set.  An added bonus was that we had enough ingredients to restock liquid soap, which from the last cohort we’ve learnt was popular amongst the women.


                                           Women cutting soap in last step of soap making

Nous étions quand même contents qu’il y ait plus de femmes lors de la phase finale de la formation.  A cette étape, les femmes ont mélangé les ingrédients avec la menthe et la citronnelle puis le nouveau savon de Kabeela a été exposé à l’ombre pour séchage. Le restant des ingrédients a servi à la fabrication du savon liquide qui, selon les dires de l’ancienne cohorte, est très prisé par les femmes.

This week also saw the start of our cohort’s awareness raising sessions.  On Wednesday in partnership with Action Sociale, Kabeela coordinated a domestic violence session at Amity school. With ‘flexibility and adaptability’ running through our heads and the session starting slightly late, we piled into the classroom with the students.   It was positive to see the students engaging with the session despite it being late in the day and because of this we are in good spirits about the next session on menstrual health, which will be held on Friday morning. 

Cette semaine a également vu le début de nos séances de sensibilisation. Le mercredi, en partenariat avec l’Action Sociale, Kabeela a organisé une séance de sensibilisation sur les violences domestiques au lycée Amitié. Nous avons dû nous manager, en accord avec nos principes de flexibilité et d’adaptabilité, pour débuter la session avec un léger retard. C’était assez encourageant de voir que les élèves étaient engagés malgré le fait que la sensibilisation se tienne tard dans la soirée après de longues heures de cours. Nous sommes donc confiants quant à la prochaine session de sensibilisation sur la santé menstruelle qui aura lieu le vendredi matin.

 

                                            Awareness raising session at Amity school



It is also on this week that we see our English club with Bassy school come to a close.  After coming into Kabeela for some dress rehearsals, the students will present a small play on the benefits of speaking English which we are all eager to see today (Thursday) after work.  On that note, we need to go get our bikes to leave.  Next week, it’s half way through the placement and we’re evermore eager to ‘get our heads down’.

C’est aussi cette semaine que nous clôturons, avec les élèves du lycée Bassy, leur Club d’Anglais. Nous allons leur donner un coup de main pour préparer un sketch sur l’importance de pratiquer l’Anglais, sketch que nous sommes impatients de voir cet après-midi après le travail. La semaine prochaine, nous serons en mi- placement et nous sommes très impatients de nous relaxer.




Written by Momo and Sidney

No comments:

Post a Comment