HOME       VOLUNTEER OVERSEAS       BLOGS

Friday, November 10, 2017

So we work on public holidays

As we began week three of implementing our team plan at Kabeela, we learned that we would face a number of obstacles. There were two public holidays for religious festivals, and it was also the first Friday of the month, which meant a huge (very loud and very colourful) celebration at the local church. On top of this, there was a strike at the local school on Monday, which is when the team had planned to carry out a marketing survey there. Despite these knockbacks, the Kabeela team still managed to achieve a lot; we’re a resilient bunch!

With a few last minute alterations to our plans, on Wednesday the team split into three groups to visit different villages with representatives from Kabeela. The first two groups completed surveys in the neighbouring villages of Barkatenga and Ladwenda for the purpose of marketing Kabeela’s upcoming products (watch this space!) The third travelled to Kuila and carried out an awareness raising session about the value of hygiene in the home. A key sentiment taken from the session was that was that “to be poor, does not mean to be dirty”.

Lorsque nous avons commencé la troisième semaine de mise en œuvre de notre plan d'équipe à Kabeela, nous avons appris que nous serions confrontés à un certain nombre d'obstacles. Il y avait deux jours fériés en  raison des fêtes religieuses, et c'était aussi le premier vendredi du mois, ce qui signifiait une grande fête (très bruyante et très colorée) à l'église locale. En plus de cela, il y a eu une grève à l'école locale lundi, au moment où l'équipe avait prévu de mener une enquête de marketing là-bas. Malgré ces déboires, l'équipe de Kabeela a quand même réussi à réaliser beaucoup de choses; nous sommes un groupe resistant! Le mercredi, avec quelques modifications de dernière minute à nos plans, l'équipe s'est divisée en trois groupes pour visiter différents villages avec des représentants de Kabeela. Les deux premiers groupes ont réalisé des enquêtes dans les villages voisins de Barkuitenga et Laadwenda dans le but de commercialiser les futurs produits  de Kabeela (regardez cet espace!) Le troisième groupe s'est rendu à Kuila et a organisé une séance de sensibilisation sur l'importance de l'hygiène à la maison. Un sentiment clé tiré de la session était que «être pauvre, ne veut pas dire être sale».

Lucie leads an awareness raising session in Kuila.

Overall these meetings were a success. The prospect of selling Kabeela products in neighbouring villages was approved, and we hope to run a second awareness raising session on the topic of Malaria and Dengue Fever following the same framework. Later in the week the team led Mooré, French, IT and English lessons, all of which had the benefit of a great turnout.

Dans l'ensemble, ces réunions ont été un succès. La perspective de vendre des produits Kabeela dans les villages voisins a été approuvée, et nous espérons organiser une seconde session de sensibilisation sur le paludisme et la dengue en suivant le même plan. Plus tard dans la semaine, l'équipe a dispensé des cours de mooré, de français, d'informatique et d'anglais, qui ont tous connu une forte participation.

Sam with proud children in the English class.
A particular highlight of the week for much of the group was the Kabakorou (or ball soap) training on Friday. The first of a number of training sessions the team has planned, it was really rewarding to finally see the products being made, the skills involved and and the satisfaction it appeared to provide the women and the volunteers alike. Equally, the women who learned to make this soap are now in charge of peer education, which involves them sharing their newly acquired knowledge and skills with the rest of the Kabeela members. This is a really important element of the training process as it ensures the sustainability of the project and the hard work of the women and volunteers.

L'un des moments forts de la semaine pour une grande partie du groupe a été la formation sur la fabrication du savon Kabakourou (ou savon en boule) qui a lieu le vendredi. La premiere seance, parmi un certain nombre de séances de formation que l'équipe a planifiées, c'était vraiment gratifiant de voir enfin les produits fabriqués, les compétences mises en oeuvre et la satisfaction que cela semblait offrir aux femmes et aux volontaires. De même, les femmes qui ont appris à faire ce savon sont maintenant en charge de l'éducation par les pairs, ce qui les amène à partager leurs nouvelles connaissances et compétences avec le reste des membres de Kabeela. C'est un élément très important du processus de formation car il assure la durabilité du projet et le travail acharné des femmes et des volontaires.

Hair cream made by Kabeela women.

So after a number of challenges, what a successful week! The first batch of soap produced looks very professional, and Mama Kabeela has already made the first purchase. Now over to the marketing team to redesign the label and packaging so that the women can get selling!

Alors, après un certain nombre de défis, quelle semaine réussie! Le premier lot de savon produit semble très professionnel, et Mama Kabeela a déjà fait le premier achat. Maintenant, il revient à l'équipe de marketing de refaire la conception de l'étiquette et de l'emballage afin que les femmes puissent le vendre!

Archie, Charlie and Adama.


No comments:

Post a Comment